La jeune femme souffre de crises d’angoisses!!


break_the_egg_256px_reasonably_small

Nina, l’une des deux victimes de viols collectifs commis à Fontenay-sous-Bois en 1999, n’a pas pu assister ce matin au procès de ses violeurs présumés.

La jeune femme souffre de crises d’angoisses telles que les médecins lui ont conseillé de rester chez elle aujourd’hui et demain. Depuis mardi matin, 14 hommes comparaissent pour avoir infligé des tournantes à deux adolescentes de 15 ans.

La cour en est à l’examen de la personnalité de Nina et doit commencer aujourd’hui à aborder les faits. Nina, elle, assure qu’elle essayera de revenir témoigner et faire face aux accusés lundi. Le procès doit durer un mois.

 


RAPPEL: Le Lien rouge du titre, vous envoi sur l'article original (Texte,Photos…)