Le Monde publie un récit détaillé des investigations


break_the_egg_256px_reasonably_small

 

 

 

 

"Je pensais que le parquet de Nanterre savait ce qu'il faisait." C'est la réponse, presque touchante de naïveté, qu'a livré Patrick Nieto, commandant de police à l'Inspection générale des services (IGS, police des polices), aux juges qui l'interrogeaient sur la légalité de l'enquête lancée par le procureur Philippe Courroye à l'encontre de deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Jacques Follorou, pourtant protégés par la loi sur le secret des sources au cours de leurs investigations, mais soupçonnés d'être à l'origine de la fuite de la perquisition ordonnée par la juge Isabelle Prévost-Desprez chez Liliane Bettencourt en 2010...


L'article du Monde: Comment la police a fait parler les "fadettes" du Monde.



RAPPEL: Le Lien rouge du titre, vous envoi sur l'article original (Texte,Photos…)