Un climat de tranquillité inespéré


break_the_egg_256px_reasonably_small Les premières législatives de l'après-Moubarak se sont ouvertes, lundi 28 novembre, dans un climat de tranquillité inespéré. Alors que bon nombre d'observateurs redoutaient que des violences ne viennent entraver le déroulement du scrutin, aucun incident majeur n'a été relevé, ce qui a conduit à une participation massive. A la sortie des bureaux de vote, les électeurs confiaient souvent leur fierté et leur émotion...



RAPPEL: Le Lien rouge du titre, vous envoi sur l'article original (Texte,Photos…)