break_the_egg_256px_reasonably_small Internet n'est pas une zone de non droit

Le Britannique, qui a plaidé coupable, avait posté des messages provocateurs sur une page Facebook créée par la famille endeuillée à la mémoire de la jeune femme, Tasha, allant jusqu'à la traiter de "salope". Il ne la connaissait pas. Il avait également publié une vidéo sur YouTube intitulée "Tasha et ses amis"...

 


RAPPEL: Le Lien rouge du titre, vous envoi sur l'article original (Texte,Photos…)